BEAUTÉ - Tout sur le monoï de Tahiti !

1/08/2018

Hola ginamigas !

Aujourd’hui je vais vous parler d’une petite merveille polynésienne : le monoï. Vous devez vous demander pourquoi je vous parle de monoï lorsque la température ne dépasse pas les 10°C. Et bien tout simplement parce que contrairement aux idées reçues, l’utilisation du monoï ne se limite pas à parfumer la peau et faciliter le bronzage en été, bien au contraire. Soin complet pour les cheveux, la peau et le visage, le monoï fait partie intégrante de ma routine de soin quotidienne depuis que mon amie Solenn m’en a rapporté de Rurutu. Un véritable coup de coeur qui remplace mon huile de coco traditionnelle (c’est bien de changer parfois). Mais au fait, de quoi est composé le monoï traditionnel ?



Le monoï traditionnel est issu de la macération de 12 fleurs de tiaré dans 1 litre d’huile de coprah (huile issue de la pulple de noix de coco). La distillation des fleurs dans l’huile est à l’origine du parfum du monoï. Il existe des variantes avec d’autres fleurs dont le monoï au 1 000 fleurs. A basse température, le monoï se solidifie et il se liquéfie à partir de 24°C (en hiver, il suffit de le laisser sur le chauffage pour le faire fondre).

Comment choisir son monoï ?


Avant toute chose, il faut savoir que très peu de monoïs vendus en métropole sont de véritables monoïs tahitiens. Le mot « monoï » n’est malheureusement pas protégé. En revanche, il existe une Appellation d’Origine « Monoï de Tahiti » qui vous permettra de faire la différence entre un vrai monoï tahitien et un « faux ». Si cette AO n’est pas présente sur le flacon, vous pouvez passer votre chemin. Encore une fois, faites attention aux intitulés des produits : « huile de monoï » ou « Monoï 100% huile végétale » ne sont pas de véritables monoïs s’il n’y a pas l’appellation « Monoï de Tahiti » ou le logo de l’AO. 

Dernière chose : inutile d’acheter du monoï bio car les composants d’un véritable monoï ne sont pas issus de l’agriculture biologique. Le monoï bio est donc qu’un argument marketing et ne constitue en aucun cas un vrai monoï.



En métropole, 2 marques sont fiables : le monoï Tiki Tahiti et le monoï Hei Poa. Vous pouvez les retrouver en vente sur internet mais également en parapharmacie.
Le monoï que m'a rapporté mon amie Solenn est justement le monoï Tiki Tahiti au Pitate jasmin (pour le coup elle a eu tout bon puisque le jasmin est une de mes fleurs préférée).


Comment j'utilise le monoï dans ma routine de soin

Pour les cheveux. Comme beaucoup d'adeptes du monoï, j'utilise cette merveilleuse huile sur mes cheveux. Je l'intègre dans mes bains d'huile une fois par semaine mais j'en met également un tout petit peu sur mes pointes lorsqu'elles sont sèches pour  les nourrir. Le monoï prévient l'apparition des fourches et procure une nutrition intense aux cheveux. Habituée à l'usage de l'huile de coco, le monoï a complètement remplacé celle-ci dans ma routine soin pour les cheveux. C'est le meilleur ami des chevelures épaisses et bouclées ! En plus d'apporter un soin, le monoï parfume délicatement les cheveux.

Pour le corps. Ce n'est un secret pour personne, le monoï est un must-have pour les peaux sèches. Si la plupart d'entre vous utilisent le monoï pour bronzer, sachez que le monoï est parfait si vous avez la peau qui a tendance à être très sèche, à peler et à avoir des rougeurs. J'utilise le monoï en complément de mon beurre corporel pour bien nourrir ma peau. Je met une grosse noisette de beurre corporel avec l'équivalent d'une cuillère à café de monoï. Le fait d'incorporer le monoï au beurre corporel permet d'atténuer le côté gras que peut laisser le monoï seul sur la peau et donc de pénétrer plus facilement. L

Pour le visage. Oui oui, vous avez bien lu. Pour ma part j'utilise le monoï de 2 manières différentes sur mon visage : quelques gouttes en base de teint lorsque j'applique une BB crème afin d'éviter l'effet "cakey", et une petite noisette le soir en guise de sérum avant d'appliquer ma crème hydratante. Depuis que j'utilise le monoï en sérum nourrissant, ma peau est plus lisse et plus radieuse. J'ai aussi moins d'imperfections. En toute honnêteté je ne saurais pas dire à quoi c'est dû exactement mais ce qui est sûr, c'est que ça marche très bien pour mon visage (j'ai une peau mixte et sensible). 

Et vous, utilisez-vous le monoï en dehors de l'été dans votre routine de soin ? 






EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

You Might Also Like

0 commentaires

Suis-moi sur Facebook...

et Instagram !